Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog
/ / /

POURQUOI CETTE PAGE CONSACREE AUX APPARITIONS DE LA SAINTE VIERGE A GARABANDAL?

POUR BIEN COMPRENDRE LA SUITE, VEUILLEZ D'ABORD LIRE MON TEMOIGNAGE CI-DESSOUS,

CONCERNANT L'AVERTISSEMENT ANNONCE, DONT J'AI EU UNE VISION

(AVANT DE CONNAITRE GARABANDAL)

VOUS Y TROUVEREZ EGALEMENT UNE EXPLICATION CONCERNANT LE LIEN ENTRE

JUSTICE & MISERICORDE DIVINES

 

marieGarabandal2.jpg

Garabandalvoyantes.jpg

LES VOYANTES 

Conchita

Jacinta

Mari-Loli

Mari-Cruz

 

 

 

 

 

 

 NOTRE DAME DU MONT-CARMEL AVEC LE SCAPULAIRE  

 

GARABANDAL EN IMAGES (9 VIDEOS A LA SUITE)

 

 

Ensemble des messages donnés par la Vierge Marie à partir du 18 octobre 1961:

Il faut faire beaucoup de sacrifices, il faut faire beaucoup pénitence, visiter beaucoup le Saint Sacrement. Mais avant tout, il faut être très bon.

Si nous ne le faisons pas, viendra un châtiment. Déjà la coupe est en train de se remplir, si nous ne changeons pas le châtiment sera très grand.

Comme on n'a pas accompli et comme on n'a pas fait connaître beaucoup au monde mon Message du 18 octobre 1961, je veux vous dire que celui-ci est le dernier.

Auparavant, la Coupe (de la Colère divine) se remplissait; maintenant, elle déborde.

Les Cardinaux, Evêques et Prêtres marchent nombreux sur le chemin de la perdition et avec eux entraînent les âmes.

On donne sans cesse moins d'importance à l’Eucharistie. Vous devez faire des efforts pour éviter la colère de Dieu qui pèse sur vous.

Si vous Lui demandez pardon, avec des âmes sincères, Il vous pardonnera.

Moi, votre Mère, par l'intercession et par l'intermédiaire de Saint Michel, je veux vous demander de vous amender.

Déjà vous êtes dans les derniers avertissements.

Je vous aime beaucoup, et je ne veux pas votre condamnation.

Priez-nous sincèrement, et Nous vous exaucerons.

Vous devez vous sacrifier davantage.

Méditez la Passion de Jésus.

 

Le Père Laffineur a recueilli ces propos de Conchita, pendant et juste après les apparitions :

 

L’AVERTISSEMENT

19 juin 1965: Voici par écrit l'Avertissement qui me fut donné par la Sainte Vierge quand j'étais seule aux Pins, le 1er janvier de cette année. Je transcris fidèlement le message tel que je l'ai reçu:

L'Avertissement que la Vierge va nous envoyer, c'est comme un châtiment. Pour rapprocher les bons davantage de Dieu, et pour avertir les autres.

En quoi consiste l'Avertissement, je ne puis le révéler. La Vierge ne m'a pas dit de le dire, ni rien de plus. Dieu voudrait que grâce à cet Avertissement, nous nous amendions, et que nous commettions moins de péchés contre Lui.

13 septembre 1965: Conchita disait à une jeune fille appelée Angelita :

Si je ne connaissais pas l'autre châtiment qui viendra, je te dirais qu'il n'y a pas de plus grand châtiment que l'Avertissement.

Tout le monde aura peur, mais les catholiques le supporteront avec plus de résignation que les autres.

(Conchita précisera à la fin de 1970, au P. Pelletier à New-York: « les catholiques qui seront en état de grâce »)

Il durera très peu de temps. (Conchita précisera plus tard que très peu de temps ne veut pas dire quelques instants.)

Toujours à la fin de cette année 1970, Conchita corrigeait ce texte et le remplaçait par cette phrase :

Pendant la courte période que cela durera, nous aurons suffisamment de temps pour être confrontés d'une façon vécue avec la Justice de Dieu.

Le 14 septembre 1965: Conchita répondait aux Américains :

L'Avertissement est une chose venant directement de Dieu. Il sera visible du monde entier, quel que soit l'endroit où l'on se trouvera.

Il sera aussi comme une révélation (intérieure, en chacun de nous) de nos péchés. Les croyants aussi bien que les incroyants, et les gens de n'importe quelle région le verront et le ressentiront.

L'Avertissement est comme la purification pour le Miracle. C'est un genre de catastrophe. Cela nous fera penser aux morts, c'est-à-dire que nous préférerons être morts plutôt que de vivre l’Avertissement !

22 octobre 1965: Conchita explique à une dame espagnole :

Conchita, une comète s'approche de la terre. Ne serait-ce pas cela l'Avertissement?

J'ignore ce qu'est une comète. Si c'est quelque chose de la volonté des hommes, je réponds: non. Si c'est quelque chose que Dieu fera, c'est bien possible.

Conchita, prie pour moi, j'ai très peur.

Oh! Oui, l'Avertissement est très redoutable ! Mille fois pire que des tremblements de terre.

Quelle est la nature de ce phénomène ?

Ce sera comme du feu. Il ne brûlera pas notre chair, mais nous le ressentirons corporellement et intérieurement.

Toutes les nations et toutes les personnes le ressentiront de même. Aucun n'y échappera. Et les incroyants eux-mêmes éprouveront la crainte de Dieu.

Même si tu te caches dans ta chambre et fermes les volets, tu n'échapperas pas, tu ressentiras et tu verras quand même.

L'Avertissement, c'est comme une chose très effrayante qui se passera dans le ciel.

Oui, c'est vrai. La Sainte Vierge m'a dit le nom du phénomène. Ce nom existe dans le dictionnaire (espagnol). Il commence par un « A ».Mais elle ne m'a pas dit de le dire ou de le taire.

Conchita, j'ai si peur! Souriante et affectueuse, Conchita presse le bras de son amie :

Oh, mais après l'Avertissement, tu aimeras beaucoup plus le Bon Dieu!

Et le Miracle?

Le Miracle ne tardera pas à venir.

En mars 1966, Conchita a demandé de continuer plus que jamais et pour des motifs plus urgents que dans le passé, la diffusion du Message. Elle dit aussi qu’il faut que nous soyons tous sûrs de la venue de l'Avertissement et du Miracle qui le suivra: que les Amis de Garabandal continuent à propager et à diffuser les Messages. La Sainte Vierge les en récompensera.

Conchita nous dit encore :

Nous allons devoir subir un jour un désastre horrible. Dans toutes les parties du monde. Personne n'y échappera. Les bons pour se rapprocher de Dieu, les autres pour qu'ils s'amendent. Il est préférable de mourir plutôt que de subir, pendant cinq minutes seulement, ce qui nous attend.

Nous pouvons le subir aussi bien de jour que de nuit, que nous soyons au lit ou non.

Si on en meurt, ce sera de peur.

Je pense que le mieux serait d'être à ce moment-là dans une église, près du Saint-Sacrement. Jésus nous donnerait des forces pour nous à aider à le subir.

Ce sera horrible au plus haut point. Si je pouvais vous le dire comme la Vierge me l'a dit! Mais le châtiment, lui, sera bien pire.

On verra que l’Avertissement nous arrive à cause de nos péchés.

Il peut se produire d'un moment à l'autre, je l'attends tous les jours. (Il doit s’agir d’une erreur de traduction, car Conchita connaît la date du Miracle et elle sait également que l’Avertissement doit se produire moins de 12 mois auparavant. Elle a certainement voulu dire qu’elle s’y prépare tous les jours.)

Si nous savions ce que c'est, nous serions horrifiés à l'extrême.

Pourquoi ne le publies-tu pas pour que les gens le sachent ?

Je suis fatiguée de l'annoncer et le monde n'en fait aucun cas.

Quelques jours plus tard, on revient sur le sujet.

Conchita, depuis que tu m'as fait ces confidences, à chaque instant, j'ai une pensée pour le Ciel.

Moi aussi, et spécialement quand je vais au lit. Mais j'ai quand même très peur que cela m'arrive la nuit.

Nous ne nous figurons pas à quel point nous offensons le Seigneur!

La Vierge m'a dit que le monde sait bien qu'il y a un Ciel et un Enfer. Mais ne voyons-nous pas qu'on y pense seulement par crainte et non par amour de Dieu ?

Nous serons nous- même cause de la nature de l’Avertissement, par nos péchés, et nous le subirons pour Jésus, pour les offenses que nous faisons à Dieu.

 

Lorsque le R.P. Laffineur demanda à Conchita si cet avertissement causerait la mort, elle écrivit immédiatement en note : Si nous en mourons, cela ne sera pas le fait de l'Avertissement lui-même, mais bien de l'émotion que nous ressentirons en voyant et en sentant l'Avertissement.

 

LE GRAND MIRACLE

Le Grand Miracle aura lieu moins de 12 mois après l'Avertissement et sera annoncé par Conchita huit jours avant. Il doit se produire un jeudi soir, à 20h30, entre le 8 et le 16 du mois de mars, avril et mai. Lors d’une interview de Conchita sur une chaîne de télévision irlandaise à New York, le présentateur lui a demandé si elle pouvait révéler la date du Miracle, elle a répondu qu’il aurait lieu entre le mois d’avril et juin (in between the months, entre les mois) et qu’elle en donnera la date exacte 8 jours avant.

Comme le mois de juin n’avait jamais été évoqué par elle auparavant, il est probable qu’il se produira en mai.

Il sera beaucoup plus important que celui du soleil à Fatima; il ne sera visible dans le ciel que de Garabandal et des montagnes environnantes. Il se produira en la fête d'un jeune martyr de l'Eucharistie et durera environ un quart d'heure.

L’avertissement qui se sera produit auparavant aura purifié les cœurs de ceux qui auront bien voulu se convertir et Dieu nous donnera la force nécessaire pour en supporter la vision. Les malades présents seront guéris, les incroyants présents croiront.

Après le Grand Miracle il restera aux Pins un signe visible de jour comme de nuit. On pourra le photographier mais pas le toucher.

(Certains font courir le bruit que le Miracle sera vu du monde entier et que partout les malades seront guéris et les incroyants convertis, mais ce n’est pas ce que la Sainte Vierge a dit).

La Sainte Vierge a dit: D'aussi loin et difficile que ce soit, vous arriverez à temps. Venez nombreux avec vos malades et vos amis: les malades seront guéris et les incroyants convertis.

Qui sera guéri? Lorsqu’on a demandé à Conchita si tous les malades seraient guéris, elle à répondu: la Vierge m’a seulement dit «les malade seront guéris».

(On pourrait penser qu’avec l’Avertissement, tout le monde se convertira; or cela ne semble pas être le cas car si les bons se convertiront pour devenir meilleurs, beaucoup se révolteront et se rallieront à l’antéchrist…)

LE CHATIMENT (CONDITIONNEL- DEPEND DE NOTRE CONVERSION)

 

Une nuit de juin 1962 la Vierge a montré en quoi il consisterait. En le voyant les enfants ont été tellement effrayés et ont hurlé si fort, qu’après ça, pratiquement tout le village est allé immédiatement se confesser.

 

QU'EN EST-IL DE LA "PROPHETIE DES TROIS PAPES"?


Voici une explication très intéressante trouvée sur un forum 


 

Je vous propose un petit exposé que j'ai composé pour rendre justice à Garabandal et ses acteurs, qui sont souvent l'objet de railleries, et ce, toujours sans raison.

La "prophétie des 3 papes" est un élément secondaire de l’histoire de Garabandal. Elle ne fait pas partie des quatre annonces majeures : L’Avertissement, Le Miracle, le Châtiment et le Signe perpétuel, visible jusqu’à la Fin du Monde. Cependant on fait beaucoup allusion à cette prophétie des "3 papes", vu qu’il s’agit d’un indice de temps sur les événements à venir. La Date du Miracle étant inconnu pour le commun des mortels – ce qui n’est pas sans susciter des envies – les "3 papes" permettent donc, dans une mesure atténuée, de satisfaire le besoin de projection chronologique.

Cependant, la prophétie a été souvent citée de façon incomplète et cela n’a pas été sans conséquences. Dans tous les livres que j’ai pu consulter sur Garabandal la version tronquée est la plus fréquente : Conchita aurait dit, le jour de la mort de Jean XXIII, qu’il n’y aurait plus que trois papes avant la Fin des Temps. Ce n’est pas faux, c’est bien ce qu’elle a dit.

Si on suit alors la ronde des papes succédant à ce dernier on obtient :

1er pape : Paul VI,

2e pape : Jean-Paul I,

3e pape : Jean-Paul II.

Ceci nourrit l’argumentaire de nombre de détracteurs de Garabandal qui voient dans ce fait un exemple de "prophétie ratée". J’évite de citer des noms. Ceux-là ont omis un détail, chose que je souhaite rectifier ici.

Dans son livre "Le Doigt de Dieu" (ouvrage en langue allemande dont je traduis le titre en mot à mot), Albrecht WEBER rapporte in extenso la fameuse conversation de Conchita avec sa mère Aniceta et Mme Ortiz qui, elle, n’y a pas assisté jusqu’au bout :

Le jour où le glas de Garabandal annonçait le décès de Jean XXIII, mort le 3 juin 1963, ces trois femmes se dirigeaient vers l’église du village.

Aniceta disait : « Le pape est mort. »

Conchita : « Ah oui, le pape est mort. Il y aura encore trois papes ! »

Rentrées à la maison, et profitant du départ de Mme Ortiz, la mère continue à interroger sa fille.

– Comment sais-tu qu’il n’y aura plus que trois papes ?

– Je le sais de la Sainte Vierge. En fait, il y en aura encore quatre, mais il y en a un qu’elle ne compte pas.

– Pourquoi elle ne le compte pas ?

– Elle ne me l’a pas dit. Elle a seulement dit que l’un d’entre eux ne règnera que très peu de temps.

– C’est pour ça qu’elle ne le compte pas ?

– Ça, elle ne l’a pas dit.

[...] (Dialogue traduit de l’allemand par Canisminor)

Dans la suite de la conversation, Conchita explique à sa mère que Notre-Dame parlait aussi du retour de son Fils, que les Églises séparées retrouveront l’unité et qu’il n’y aura plus qu’une seule religion. Inquiétée par les paroles déroutantes de sa fille, et craignant les ragots du voisinage, Aniceta lui demande de ne plus en parler.

Le soir du 13 novembre 1965, jour de la dernière des apparitions de Notre-Dame à Garabandal, l’auteur du livre apprenait cette histoire de la bouche même d’Aniceta, en présence de Conchita et de deux autres témoins.

On peut se référer à :

Albrecht WEBER, "Der Zeigefinger Gottes", Meersburg (Allemange) : WETO-Verlag ou WEGA-edition, 1993, p. 143-144.

Albrecht Weber est encore aujourd’hui un ami intime de Conchita.

[…] En aucun cas je tiens Madame Ortiz pour responsable des torts qu’on inflige à Conchita. Madame Ortiz n’a rien à voir dans les campagnes de diffamation lancées à l’encontre des voyantes. Si elle a diffusé sa version, elle n’a fait que son devoir de témoin. Et c’est également la version présentée dans le document Vidéo officiel des Workers of Our Lady of Mount Carmel. Mais les démolisseurs de prophètes utilisent le moindre des semblants d’incohérence pour arriver à leur fin.

La Vérité fera triompher le Coeur Immaculé de Marie.

Je vous souhaite une bonne journée

Canisminor

PADRE PIO ET GARABANDAL

Tiré du site suisse Les Amis de Garabandal 

 

Il est vrai que l’Église ne s’est pas encore prononcée officiellement au sujet des apparitions de la Vierge Marie à Garabandal. Malgré tout, il est important de rappeler les paroles de Padre Pio à certains témoins et à Conchita, ainsi que les liens qu’il a eus avec Garabandal.

Des espagnols en visite à San Giovanni Rotondo ont demandé au Padre Pio s’il croyait à l’authenticité des apparitions de Garabandal et le Père Capucin a répondu de son ton sévère habituel : «Vous le demandez encore?... Combien d`apparitions vous faut-il donc, alors qu’elles ont lieu déjà depuis huit mois.»

Le 3 mars 1962, Conchita reçoit une lettre écrite en italien à la machine, non signée, ne portant sur l’enveloppe aucune adresse d’expéditeur, mais seulement un cachet d’oblitération maculé et illisible. La lettre, commençait ainsi : «Chères petites enfants de Garabandal. Ce matin, la Sainte Vierge m’a parlé de vos apparitions ». Et la lettre se termine par ces mots : «Je vous donne seulement un conseil : priez et faites prier, car le monde entre en perdition. On ne vous croit pas et on ne croit pas à vos colloques avec la Dame Blanche ; on y croira quand il sera trop tard».

Conchita demanda à la Sainte Vierge de qui était cette lettre et Elle lui assura qu’il s’agissait du Padre Pio.

(Ce message était du Padre Pio, mais rédigé par le Père Pellegrino, datée du 22 août 1968 et expédiée du Couvent des Capucins, S. Marie de la Grâce, 71013 Giovanni Rotondo, Foggia, Italie.)

Conchita fut convoquée à Rome pour le 13 janvier 1966 par le Cardinal Ottaviani de la Congrégation pour la Doctrine de la Foi. Le Cardinal fit venir Conchita par l’entremise de la Princesse Cécile de Bourbon, dont la famille est proche du Cardinal. La Princesse Cécile, tout comme d’autres, avait visité Garabandal pour voir les extases, mais n’avait pas fait la connaissance de Conchita. Elle se rendit à Garabandal en janvier 1966, précisément pour informer Conchita que le Cardinal Ottaviani désirait la voir.

Pour ce voyage à Rome Conchita fut accompagnée par sa mère, par la Princesse Cécile, le Père Luna, un prêtre de Saragosse que Conchita rencontra pour la première fois lorsqu’il visita Garabandal en 1965, et le Professeur Medi, ex-ambassadeur d’Espagne auprès du Vatican.

- Conchita : «Comme nous devions attendre un jour à Rome avant de voir le Cardinal Ottaviani, le Professeur Medi suggéra que nous profitions du temps qui nous restait pour aller à San Giovanni pour voir le Padre Pio. Nous arrivâmes vers 9 heures du soir et on nous dit que nous ne pourrions pas voir le Padre Pio avant le lendemain à sa Messe de 5 heures.»

Avant la Messe, le Père Luna et le Professeur Medi se rendirent à la sacristie pour annoncer la visite de Conchita et Padre Pio demanda : «Conchita de Garabandal ?» Le Professeur répondit par l’affirmative et le Padre Pio dit alors : «Venez ce matin à 8 heures».

- Lors de cette visite, qui était dans la chambre avec vous ? - «Seulement ma mère, le Père Luna, et un prêtre du monastère qui parlait l’espagnol. Je me souviens que j’avais le crucifix baisé par Notre Dame, et je dis au Padre Pio : ceci est la croix baisée par la Sainte Mère; accepteriez-vous de la bénir ? Il prit alors mon crucifix baisé par Notre Dame et le plaça dans sa main gauche, sur le stigmate. Il prit ensuite ma main et la plaça sur sa paume, fermant les doigts sur ma main, et de sa main droite il bénit ma main et la croix. Padre Pio fut très amical et bienveillant.»

«Par la suite, un soir d’octobre 1968, je reçus un télégramme me demandant de venir à Lourdes pour y prendre une lettre du Padre Pio. Le télégramme était signé du Padre Pellegrino. Un prêtre qui était au village à ce moment là me conduisit tout de suite avec ma mère à Lourdes.

Pendant que j`étais là, Padre Bernadino Cennamo, capucin du couvent San Pascal de Benevento (Italie), et intime du Padre Pio, (Il devint d’ailleurs le supérieur à San Giovanni de Rotondo) me donna une lettre venant du Padre Pio et un morceau du voile qui couvrit le visage du Padre Pio dans son cercueil. En me le donnant, Padre Bernadino me dit qu’avant de mourir, Padre Pio a donné un message pour toi et il a dit: «Quand je mourrai, le voile qui couvrira ma figure doit être donné à Conchita». Padre Bernadino me dit ensuite qu’il n’avait pas cru aux apparitions avant que le Padre Pio lui eut dit cela.»

- Est-ce que vous avez ces deux lettres ? «Oui, Ma mère les a en Espagne.»

Profitant de cette rencontre je dis à Padre Bernadino : «Comment se fait-il que la Vierge a dit que le Padre Pio devait voir le miracle et il est mort ? Padre Bernadino me dit : Il a vu le miracle avant de mourir. Il dit que le Padre Pio le lui avait dit…»   

- «De retour chez moi, j’ai écris une lette à  une amie qui vit à Madrid pour lui raconter ce qui s’était passé. Alors qe j’écrivais, j`avais le voile devant moi, et soudain toute la chambre fut remplie d`un parfum. J’avais entendu parler des parfums du Padre Pio mais sans y faire beaucoup attention. La chambre sentait si fort et si bon que je me mis à pleurer. C`était la première fois que je faisais cette expérience.»

Conchita ne fut pas la seule à avoir eu des contacts avec Padre Pio dans le cadre de Garabandal. Joey Lomangino, l’aveugle de New York d’origine italienne qui doit recevoir des yeux neufs lors du Miracle avait perdu la vue ainsi que l’odorat lors d’un accident en 1947. Pas très croyant et encore moins pratiquant, sur les conseils de membres de sa famille, il se rendit malgré tout à San Giovanni Rotondo en 1961, puis à partir de 1963, trois à quatre fois par an. Il avait été converti par Padre Pio et retrouvé l’odorat par un des fameux parfums du Padre qui était tellement violent qu’il avait failli le faire tomber à la renverse.

A noter que le Padre Pio ne lui a obtenu que la guérison de l’odorat pour ne pas interférer avec la Vierge qui Elle va lui rendre la vue lors du Miracle. Comme quoi on ne se marche pas sur les pieds entre Grands de ce monde et de l’autre !

Joey avait entendu parler de Garabandal et avait demandé à Padre Pio si la Vierge y apparaissait réellement et s’il devait s’y rendre. Le Padre Pio à dit : OUI!

La prise de position de ce grand Saint est suffisamment importante pour que nous prenions ces apparitions très au sérieux et à nous préparer pour ce grand événement.

 

Pour aller plus loin :

A propos du Padre Pio 

Site en anglais avec le témoignage précieux d’un témoin privilégié, Maria Saraco 

 

RESUME DES MESSAGES EN VIDEO, SUR UNE MUSIQUE DE LEONARD COHEN

Partager cette page

Repost 0
Published by

  • : Le blog de Dieu le Père
  • Le blog de Dieu le Père
  • : Le Purgatoire existe!Témoignages&prières!Site consacré à Dieu le Père,à Saint Joseph&aux âmes du Purgatoire,avec plusieurs Chapelles(bénies par un prêtre)où l'on peut allumer des bougies:Chapelle d'Abba Père,de Jésus Christ,de l'Esprit-Saint,de la Vierge Marie,de Saint Joseph,de Saint Michel Archange,des âmes du Purgatoire.
  • Contact

three.jesus


fleche-bas2.gif 

Resurrection Raffaelino del Garbo 1510

RESURREXIT SICUT DIXIT! ALLELUIA!


- Dieu N'est QU'amour! (1) & tous ses autres attributs ne sont que ceux de l'Amour!

- ALORS, APRES PAQUES, TOUT EST FINI?

- MIRACLE DU FEU SACRE DU SAINT SEPULCRE

- NEUVAINE A LA MISERICORDE DIVINE COMMENCEE CE VENDREDI (MP3)!

- CONTEMPLONS (AVEC) LA PIETA DE MICHELANGELO

- Impropères du Vendredi Saint

- UN TRESOR A MEDITER, SURTOUT EN CE TRIDUUM PASCAL!

- EN VUE D'1 VRAIE JOIE PASCALE!

- AVEC ST JOSEPH EN CE 19 MARS

- COURONNE DES 12 PRIVILEGES DE MARIE

LE CARÊME DU PERE MARIE-EUGENE: "REGARDER JESUS"

- LE CARÊME AVEC BENOIT XVI

PRIEZ POUR MA VENUE, PRIEZ POUR MON RETOUR!

Nouveaux audios mp3 pour prier le Chapelet dans la Chapelle de Marie, notamment avec Marie qui défait les noeuds et Jean-Paul II!    

VIDEO A LA UNE :

A venir...

 

warning animated3humour  CERTAINES VIDEOS NE FONCTIONNENT PLUS SUR CE SITE, A CAUSE D'1 PROBLEME SUR LE SERVEUR.

CE SITE SERA EN MAINTENANCE ET EN RESTRUCTURATION PENDANT QUELQUE TEMPS. 

DECOUVREZ QUAND MEME PAS MAL DE DOCS&MP3 INTERESSANTS DANS LES DIVERS DOSSIERS. ET PLUS IMPORTANT, CONTINUEZ DE PRIER&ALLUMER DES BOUGIES (bénites) DANS TOUTES LES CHAPELLES ! BONNE NAVIGATION !     


 


RENDEZ-VOUS AUX CHAPELLES OÙ VOUS POURREZ ALLUMER DES BOUGIES A VOS INTENTIONS!

CHAPELLE D'ADORATION
DU SAINT-SACREMENT ON LINE

CHAPELLE D'ABBA PERE, DE JOSEPH ET DES AMES

CHAPELLE DE JESUS FILS DU PERE ET SAUVEUR

CHAPELLE DE L'ESPRIT SAINT

CHAPELLE DE MARIE

CHAPELLE DE SAINT MICHEL ARCHANGE  

MERCI DE PRIER POUR...


Esprit Saint peinture Esprit-Saint, Tu es Dieu et Consolateur. Délivre-nous aujourd'hui de la tristesse et du découragement, préserve tes enfants du désespoir et de ses funestes suites. A tous, même à ceux s'ôteraient la vie ou qu'enlèverait une mort subite ou violente, donne très miséricordieusement, avant que l'âme ne quitte le corps, le temps et la grâce d'une salutaire contrition. Amen

VIDEO A LA UNE

LE TETRAGRAMME & PS. 145

Ont Prié En Cette Chapelle...

DIEU EXISTE, je L'ai rencontré

shepher_and_his_sheeps.gif

LIVRE D'OR

ICI VOS TEMOIGNAGES/REMERCIEMENTS, A LA TRINITE, AUX SAINTS
&AUX ANGES


et puis... 

 

CE SITE... C'EST SURTOUT BEAUCOUP

Coeurgif BEAUCOUP D'AMOUR Coeurgif !

Mais il requiert aussi pas mal 
d'autres ressources, surtout en commandes de Mp3, aïe aïe aïe...
Merci d'avance si vous le soutenez, 
ainsi que votre petite servante...